Le lac du Gabas

Découvrir le circuit de randonnées du lac du gabas: cliquer ici

Le lac du Gabas est un réservoir collinaire destiné au soutien d'étiage du bassin de l'Adour et à l'irrigation. Il est implanté sur la rivière du Gabas, l'un des cours d'eau qui drainent le plateau de Ger, sur les territoires des communes de Gardères et Luquet, dans les Hautes-Pyrénées, de Lourenties et d'Eslourenties dans les Pyrénées Atlantiques. Il a été achevé en 2005 et mis progressivement en eau de 2005 à 2007.

Il est constitué :

  • d'une retenue principale soumise aux variations de niveau liées au remplissage et aux prélèvements
  • d'un plan d'eau à niveau constant, à l'amont de la RD 70, entre les communes de Gardères et Luquet
  • d'une zone de quiétude (marais), en queue de retenue

Les activités sur ce plan d'eau sont gérées par un comité de gestion constitué de l'Institution Adour, des communes limitrophes (Eslourenties-Daban, Gardères, Lourenties, Luquet ), des communautés de communes concernées, de la CACG ainsi que des représentants des activités déjà autorisées ( chasseurs, pêcheurs, nautisme avec la voile ).

Ce lac artificiel, un des plus grands de la région pyrénéenne, est devenu le territoire de très nombreux oiseaux (canards, aigrettes, hérons, migrateurs, …). Deux zones, interdites d'accès, ont été mises en place pour préserver leur quiétude.

Les eaux poissonneuses sont ouvertes à la pêche en no-kill depuis 2008 et les prélèvements devraient progressivement être autorisés dès 2011. La chasse de nuit au canard, à la tonne, est également autorisée.

Avec une vue panoramique sur la chaîne des Pyrénées, le site bénéficie d’un fort potentiel pour la randonnée pédestre, le jogging ou le VTT, adaptés à tous les publics. Le tour du lac amont (un peu moins de 3 km) se pratique sur un chemin plat, empierré et toujours a proximité de l'eau ; Le tour du grand lac offre sur la dizaine de kilomètres de son tracé différents types de cheminements, de points de vue, qui peuvent faire l'intérêt d'une randonnées sur une demi-journée. De nombreux embranchements permettent de varier les parcours vers les communes riveraines.

Pour ce qui concerne les activités nautiques, elles sont gérées par le club nautique pyrénéen ( http://www.nautisme-lacs-gabas.fr ).

La règlementation des activités est affichée sur site. Elle est également consultable sur le lien de l'arrêté municipal conjoint, pris par les maires des quatre communes concernée

Caractéristiques techniques de la retenue du Gabas

 

Le barrage principal

 Construit en argile compactée

 Hauteur au-dessus du terrain naturel : 27 m

 Longueur en crête : 550 m

 Largeur maximale en pied : 250 m

 Volume de terre (y compris fondations) : 1 600 000 m3

 

La retenue

 Volume total stocké : 20 000 000 m3

 Surface du plan d'eau normal (cote 357 m NGF) : 213 ha

 Surface du plan d'eau exceptionnel pour la crue décamillénnale (cote  359,25 m) : 239 ha

 

Gestion des eaux

 Les volumes stockés sont destinés pour moitié (10Mm3) au soutien des étiages, l'autre moitié  pour l'irrigation.  8 millions de m3 réalimentent par gravité le Gabas et 12 Mmsont pompés vers les Lées  et l'Adour.

 Sa zone d'influence s'étend sur 2 régions (Midi-Pyrénées et Aquitaine), 4 départements (32, 40, 64 et 65) et 114 communes.

 

Aménagements périphériques

  • Zones de quiétude
  •  Zones d'accueil (parkings, tables, bancs, table et plateforme d'orientation, cadran solaire,  signalétique, …)
  •  Chemin périphérique d'une douzaine de km destiné essentiellement aux activités pédestres et VTT
  •  Maison de la pêche et des milieux aquatiques
  •  Maison du lac
  •  Accès embarcations
  •  Ainsi que d'autres aménagements en cours ou en projet …
Coût du projet

 33, 7 millions d'€ (valeur 2007)

Le plateau de Ger et le Gabas

Le plateau de Ger est le fragment d'un ancien cône de déjection du Gave de Pau formé par les apports torrentiels issus de l'érosion très active dans la vallée des gaves commencée il y a environ 5 millions d'années (fin du Miocène). Cette sédimentation s'est formée naturellement à la sortie du verrou formé par le Béout et le pic du Jer à Lourdes. Le Gave s'est alors forgé un cheminement en opérant une dérivation de 90° en direction de l'ouest qui constitue son lit actuel.  Par simple lecture d'une carte routière, on peut en effet constater que le plateau de Ger se trouve dans l'axe d'écoulement logique du Gave de Pau alors que ce dernier fait un coude à 90° vers l'ouest à Lourdes.

Au quaternaire, une reprise générale de l'érosion par les cours d'eau est à l'origine de la création de la vallée du Gabas.

Le Gabas est une rivière, affluent rive gauche de l'Adour.

Il prend sa source dans les zones humides du Camp de Ger (64), au sud-est de l'aire de repos des Pyrénées sur l'A64,  et déroule les 117 km de son cours à travers 42 communes des Pyrénées Atlantiques, des Hautes-Pyrénées et des Landes avant de se jeter dans l'Adour à Toulouzette (40), une dizaine de km à l'ouest de St Sever.